L’art de se créer de beaux souvenirs – Meik Wiking

l'art de se créer de beaux souvenirs - chronique

En tant que voyageuse depuis toujours, les souvenirs ont marqué ma vie. Mes premiers remontent à la première année de maternelle et ils sont depuis assez riches et étayés que ce soit sur les temps “professionnels” ou plus personnels. Je n’ai d’ailleurs qu’une crainte régulière : perdre la tête sur mes vieux jours et emporter tout ça avec moi. J’ai donc été attirée comme un aimant par ce titre dans les rayons d’un espace culturel afin d’en apprendre davantage sur les mécanismes du souvenir.

l'art de se créer des beaux souvenirs - avis lecteur

 

Résumé du documentaire de Meik Wiking

Parmi les 365 jours qui composent une année, certains passent sans même que l’on s’en aperçoive, tandis que d’autres nous marquent à jamais.
Vous rappelez-vous votre premier baiser ? Votre meilleur repas ? L’odeur de la pelouse fraîchement tondue un beau jour d’été ? La stimulation de nos sens, la magie des premières fois ou encore l’écoute de nos sentiments et émotions nous permettent de graver en nous des souvenirs heureux.
Appuyant son propos sur des études scientifiques et de nombreux témoignages recueillis aux quatre coins du monde, Meik Wiking explore le lien entre le bonheur et le regard que l’on porte sur notre passé.
Avec humour et empathie, il nous donne des conseils pratiques pour créer des moments parfaits, des moments dont on se souviendra pour toujours, des moments qui façonneront qui nous sommes.

Regarder en arrière, revisiter les lieux et les moments de bonheur, nous permet de mieux préparer l’avenir qui nous attend. Préparer de futurs beaux souvenirs, des jours meilleurs, un futur plus grand.”

 

 

Mon avis sur L’art de se créer de beaux souvenirs 

Je trouve ce livre sur la création des souvenirs vraiment très intéressant. D’ailleurs il n’y avait qu’à voir le nombre de pages marquées pour prendre des notes à la fin de la lecture !

On nous explique de manière très simple les études scientifiques sur les mécanismes de la mémorisation. J’ai tout compris en un temps record ! Certainement que les exemples donnés par l’auteur avec ses propres expériences personnelles aident beaucoup car ce sont des situations de vie que l’on a tous expérimentées, à quelques variantes près.

On te montre dans l’ouvrage qu’il y a plusieurs facteurs essentiels pour se créer des beaux souvenirs : les premières fois, les cinq sens associés, la narration future de la situation vécue, les émotions ressenties lors de l’expérience, etc. Quasiment que des vérités évidentes. Peut-être tellement évidentes d’ailleurs que l’on aurait tendance à les oublier, pas vrai ?
J’ai donc été stupéfaite de comprendre que nous nous souvenions aussi bien de nos souvenirs d’enfance et de beaucoup de dates sur les débuts de nos vies tout simplement parce que nous y enchaînons les premières fois marquantes. Par conséquent, il est important de sortir régulièrement de notre zone de ron-ron afin de créer encore et toujours des premières fois qui créeront à leur tour de jolis souvenirs pour nos vieux jours.
Et tout est sur le même registre, évident et surprenant à la fois !

Du point de vue de la forme, le livre est parfait en ces temps perturbés où l’on manque de concentration, de temps, d’entrain, de tout. On alterne jolies photos hygge, infographies, graphiques, pictogrammes, encadrés… L’oeil ne s’ennuie pas, l’esprit non plus.
Les chapitres sont courts, il n’y a pas de blabla inutile.
J’ai beaucoup apprécié que chaque chapitre se termine par une “astuce souvenir” pour nous aider, nous ou nos enfants, à se souvenir des événements en expérimentant diverses techniques qui ont fait leurs preuves et de manière très pratique.
C’est ainsi que je me suis créé un compte Instagram privé, sans abonné ni abonnement, juste pour moi. J’y poste tous les jours ou presque, une photo pour me rappeler d’un moment marquant de ma journée. Des fois je complète la légende en y relatant mes ressentis, des fois non. Il n’y en a pas toujours besoin, l’image parle parfois d’elle-même. J’ai hâte de voir ce qu’il ressortira de cette expérience d’ici un an mais j’aime déjà beaucoup ce petit moment qui n’appartient qu’à moi et où je n’ai absolument pas besoin de me préoccuper des hashtags ou de l’esthétisme visuel. Là n’est pas le but.

 

Et souvenez-vous : un jour votre vie défilera devant vos yeux, assurez vous qu’elle en vaille la peine.”

 

Au final ? Ca aide à créer de beaux souvenirs ?

Oui. En comprenant les mécanismes de fonctionnement de la mémoire et en appliquant quelques astuces proposées par le livre, on peut se créer seul ou à plusieurs de beaux souvenirs à se raconter régulièrement.
Pour les créateurs de contenus, ce petit livre est également très pertinent car il aide à cibler les partages qui vont faire mouche sur le long terme ainsi que la manière de les partager pour qu’ils deviennent véritablement mémorables. Je vais d’ailleurs tester quelques conseils cette année !

Ma note : 19 / 20 

Clique ici pour acheter “L’art de se créer de beaux souvenirs” !

 

l'art de se créer de beaux souvenirs - chronique

Vos petits mots

  • ah mais tu m’intrigues avec ce livre ! Avec le confinement, j’ai rouvert mes premiers “cahiers nomades”…. le tout premier j’avais 10 ans et je suis étonnée des souvenirs qu’ils font remonter, je ne savais même plus que les avais en mémoire. C’est assez fascinant.

    • C’est même totalement fascinant.
      Si tu as déjà fait ce constat avec tes carnets de voyage, tu devrais lire ce documentaire car tu vas aller au devant de nombreuses autres surprises plus ou moins évidentes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.