Jamais – Bruno Duhamel

Je ne vais pas jouer dans l’originalité pour cette chronique lecture : j’ai choisi la BD Jamais pour sa couverture ! Elle est minimaliste avec des jolis tons de bleus, il y a une personne âgée et un chat. Allez hop, dans le panier et direction la caisse ! Mais ai-je eu raison de succomber à cet achat compulsif ?

chronique lecteur Jamais BD Bruno Duhamel

 

Résumé

Face à une catastrophe naturelle, il faut une force de la nature. Madeleine, c’est les deux.
Troumesnil, Côte d’Albâtre, Normandie. La falaise, grignotée par la mer et le vent, recule inexorablement de plus d’un mètre chaque année, emportant avec elle les habitations côtières. Le maire du village parvient pourtant, tant bien que mal, à en protéger les habitants les plus menacés. Tous sauf une, qui résiste encore et toujours à l’autorité municipale. Madeleine, 95 ans, refuse de voir le danger. Et pour cause. Madeleine est aveugle de naissance.

avis lecteur Jamais roman graphique Bruno Duhamel

 

Mon avis sur Jamais 

J’ai tout aimé dans cette bande dessinée ou presque !
Mes deux seuls bémols seraient :

  • les graphismes de certains visages qui font soit penser aux planches des albums Fluide Glacial soit aux zombies de The Walking Dead (pour Madeleine).
  • que le récit soit un peu trop rapide sur la fin. On aurait apprécié que la fin ne soit pas aussi abrupte que la falaise sur laquelle est perchée la maison de notre petite mamie. Pourtant, dans le même temps, il s’agit d’une fin ouverte qui nous laisse un tantinet… sur notre faim.

Mis à part ça, qu’est-ce que j’ai ri face à la verve de Madeleine ! Je ne m’attendais pas du tout à rire de bon cœur et de façon si sonore quand j’ai acheté ce livre ! Et pourtant… Elle n’a pas la langue dans sa poche, Madeleine. C’est une vraie battante qui ne laisse pas son handicap de cécité la transformer en gâteau qui se ferait manger à la moindre altercation. Non, non. Elle a des arguments et les moyens de les défendre. Même face au maire de la commune et à tout son conseil municipal.
Et puis il y a son fidèle compagnon Balthazar. Un chat qui doit obéir au doigt et à la gamelle mais qui ne comprend pas toujours les sautes d’humeur de sa maîtresse.

Dans le même temps, on ne peut qu’être touchés par son histoire, à Madeleine. Elle n’a pas forcément eu une vie facile : aveugle de naissance, elle n’a jamais vu, son mari a été emporté par la même mer qui emporte aujourd’hui pan par pan sa maison normande, la mairie veut la destituer de la seule chose qui contient ses souvenirs à savoir son lieu de vie. Eh oui, pour une aveugle, pas de souvenirs visuels d’une époque révolue. Il ne reste que les habitudes.
Elle sait que si elle reste, elle va mourir. Mais si elle part, ce sera également le cas, à petit feu. Dilemme sur le Calvados !

Enfin, j’ai bien aimé découvrir dans les dernières pages de Jamais, les recherches de l’auteur : les paysages réels de Normandie ayant inspiré le décor des illustrations, les croquis crayonnés préalables aux planches telles qu’on les connait… Je trouve que ça apporte une valeur ajoutée sympathique !

avis lecture Jamais BD Bruno Duhamel

 

Au final ? On ne m’y prendra jamais plus ?

Au contraire, je pense sincèrement que je vais même relire la BD dans quelque temps !
J’ai beaucoup aimé les thèmes abordés : une existence qui ne tient pas à grand-chose à l’échelle géologique, des éléments qui peuvent rapidement faire basculer le cours d’une existence, le deuil, l’amour au sein d’un couple qui peut se suffire à lui-même sans passion, l’importance de la communication…
Tout un chacun peut se reconnaître dans ces thématiques, elles parlent à tout le monde.

 

Ma note : 19/20

Clique ici pour acheter « Jamais » !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.