Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Visiter l’Hérault à vélo pour les amateurs de vin : découvrez l’Oenovélo de Saint-Chinian au Canal du Midi !

L’Hérault, dans le sud-ouest, on connait tous : Sète, l’étang de Thau, Montpellier, le lac du Salagou, le cirque de Navacelles… Voilà un département de la région Occitanie qui ne manque pas de solides atouts touristiques ! Mais là spontanément, si je te dis « parc naturel régional du Haut-Languedoc » et ouest de l’Hérault, saurais-tu me dire quoi y découvrir ? N’aie pas honte, je ne savais pas non plus avant d’y aller et je n’avais aucune idée des paysages auxquels m’attendre en venant de Tarbes !!
C’est ainsi qu’avec grand plaisir, je vais te présenter dans cet article une idée d’expérience hors des sentiers battus pour serpenter à vélo dans l’Hérault entre nature et patrimoine, entre convivialité et savoir-faire languedociens.

Enfile ton casque et viens pédaler avec moi sur les voies vertes de l’Hérault pour vivre le plus épicurien des voyages entre cyclotourisme et oenotourisme, de Saint-Chinian au Canal du Midi !

Au menu touristique du jour sur les pistes cyclables dans l'Hérault, le Boudu Monde te propose :

Voyager entre vin et vélo dans l’Hérault ?

Découvrir le vignoble historique du Languedoc

Ça, je m’en souviens bien de mes cours de grec et de latin au collège (comme quoi, on se souvient effectivement  de ce qui nous intéresse, 25 ans plus tard) : ici, on est sur la voie domitienne, grand axe commerçant de l’Antiquité. Les vestiges d’amphores sont encore là de nos jours pour en témoigner… Et dans les amphores, on met… du vin (entre autres choses bien goûtues) !! La vigne est arrivée également par la mer en même temps que le produit transformé dans ses amphores et c’est ainsi que l’Hérault est devenu un patrimoine vert à hauteur de hanches avec une véritable identité vigneronne qui s’affirme autant dans l’architecture que dans la culture locales.

Savais-tu d’ailleurs qu’il s’agissait du plus vieux et vaste vignoble de France ? Les chauvins autochtones disent même du monde mais ça, je ne sais pas trop s’il faut le prendre pour cep comptant ! 😉
Certainement la meilleure raison pour le labelliser Vignobles & Découvertes autour de 7 destinations dans le département, non ? (7 !!! Sacré chiffre et chiffre sacré !)

Dans le coin, tu pourras déguster 3 AOP de plus de 30 ans : le Saint-Chinian, évidemment, mais aussi le Minervois et le Faugères. La fête de la papille, je te le dis ! Car même si, comme par chez moi avec le Fronton et le Cahors, ces vins ne jouissaient pas autrefois d’une très bonne réputation par les connaisseurs, aujourd’hui on savoure son verre : la production viticole a su se réinventer pour clouer le bec de tous les palais sceptiques !

 

Pédaler sur les voies cyclables de l’Hérault

Dans l’Hérault, avant de se lancer dans le cyclotourisme, on a commencé par marcher grâce à l’Oenotour qui propose 26 Oenorandos mêlant balades et dégustations vigneronnes. Ces boucles de randonnées sont de niveaux de difficultés différentes au départ et à l’arrivée d’une cave.
Et puis comme ça, il y en a vraiment pour tous les goûts des mordus d’itinérance douce !

En 2023, fier du succès de ces Oenorandos, le département lance leurs petites sœurs : les Oenovélos qui invitent à une découverte des vignobles héraultais, mais cette fois à vélo ! Pour le moment, une seule Oenovélo est entièrement finalisée, de Saint-Chinian au Canal du Midi, et dont je te partage ici mon expérience, dans cet article. Mais d’ici 2028, ce sont 21 Oenovélos qui verront le jour dans l’Hérault pour des séjours toujours plus décarbonés à la découverte des paysages et des vignobles ! Attention, celui qui pédale, c’est celui qui ne boit pas (trop) car les voies vertes sont larges mais pas suffisamment pour se croiser en zigzag !

Pédaler sur les voies vertes de l’oenovélo est un réel plaisir pour tout un tas de raisons : le calme, les fleurs, la qualité du revêtement, la variété des paysages qui défilent entre nature et patrimoine historique, leur proximité avec des incontournables touristiques de l’Hérault (Canal du Midi, oppidum d’Ensérune…) et des caves coopératives. Sans parler évidemment d’excellentes adresses gastronomiques pour requinquer tes cellules graisseuses qui ne comprennent absolument pas ce qui leur arrive, les pauvrettes !

oenovélo dans l'Hérault
© Adolina

Le transport : comment se rendre dans l’Hérault pour vivre son aventure à vélo ?

Pour vivre ton aventure à vélo dans l’Hérault, tu as plusieurs possibilités :

  •  si tu as déjà ton vélo
    Tu peux venir avec en voiture, camping-car, en charrette… Bon, pas besoin de détailler davantage, je pense que tu gères ! (et de toute façon, je ne sais pas accrocher un porte-vélo !)
    Mais tu peux aussi venir en TER avec ton vélo ! Mieux vaut  alors réserver une place pour ton « biclou » sur l’application SNCF Connect (attention à ce que le trajet accepte les vélos, pense à vérifier) ou auprès du guichetier si tu préfères le contact vintage. Sur certains trajets, selon les horaires, prépare-toi à jouer des coudes et de la pédale pour accéder à ton espace de stationnement, voire même à rester sur le quai car la priorité est donnée aux voyageurs et non aux montures métalliques !

    Autre bon plan : pourquoi ne pas profiter du Pass Occitanie Rail Tour mis en place par la région Occitanie ?  Grâce à lui, tu peux voyager pour 10€ par jour en illimité dans toute la région durant 2 à 6 jours consécutifs !

     

  • si tu n’as pas encore de vélo
    Je te conseille vivement de venir en train jusqu’à la gare de Magalas en transitant par Béziers et de récupérer ton vélo de location à l’arrivée en gare pour un séjour 100% décarboné. C’est la solution que j’ai choisie et franchement, aucun regret ! Je n’étais pas encombrée par le transport de mon vélo durant les 2 correspondances et je n’avais pas peur de me le faire voler donc pas besoin de brancher ma vigie interne de surveillance Big Brother…
    Si tu es de ceux qui ont peur de ne jamais arriver, sache que je suis partie de Tarbes, à l’autre bout de la région Occitanie, en pleine grève des contrôleurs de trains, et que je suis arrivée en à peine une demi-journée ! Et je n’avais même pas embarqué de cierge lourdais avec moi, donc c’est plus que réalisable, oui oui !
    Je t’indique dans le paragraphe suivant un loueur de confiance, testé et approuvé.

Itinéraire de 3 jours sur la boucle Oenovélo de Saint-Chinian au Canal du Midi

Où louer un vélo électrique pour découvrir l’ouest de Béziers dans les vignobles du Languedoc ?

Pour la location d’un vélo électrique depuis la gare de Magalas, je te conseille l’excellent Guilhaume du garage Lugans et Fils qui te proposera toute une gamme de VTT électriques. Avec ton vélo, il te fournira également :

  • les chargeurs de batterie (la batterie tient largement la charge à la journée pour l’itinéraire que je te propose et je peux te dire que j’ai bien sollicité le moteur !!!)
  • une petite sacoche pour le guidon (j’y mettais l’antivol et le cadenas, mon coupe-vent)
  • un kit réparation
informations pratiques sur l'oenovélo dans l'Hérault
© Kikimagtravel

 Le VTT est absolument nécessaire pour pédaler sur l’itinéraire de l’Oenovélo Saint-Chinian au Canal du Midi car certaines portions du Canal du Midi, notamment, sont bien cabossées entre la boue, les racines et les pierres. Je ne sais pas comment j’aurais pu franchir cette étape en VTC ! (Certainement grâce à un transfert en ambulance !)

Attention, il n’est pas possible d’accrocher des sacoches sur les VTT électriques ! Il faut donc que toutes tes affaires contiennent dans ton sac à dos que tu vas porter toute la journée. Je ne saurais donc que t’engager à bien trier efficacement ce qu’il contient ou à choisir le déodorant le plus efficace du magasin !

L’itinéraire Oenovélo est tout à fait praticable en vélo classique, où tes mollets sont ton seul moteur, à part si tu as le même niveau que moi : tu pédales seulement pour rejoindre ta location de station balnéaire à la plage ! Là, je te conseille de redescendre en ambition et de voir la réalité en face : ton mal de popotin sera déjà un défi suffisant !

Guillaume | Garage Lugans et Fils
06 01 73 43 58 | garagelugans@gmail.com | Site internet 
Tarif indicatif : 50-60€ la journée

Informations pratiques sur la boucle Oenovélo de Saint-Chinian au Canal du Midi

Pour qui ? Idéal en couple et entre amis, moins drôle en famille si tu veux profiter pleinement des dégustations « vignifiques » !
Distance : La boucle elle-même fait 70km et tu rajoutes 20km de plus pour arriver à la gare de Magalas.
Dénivelé : environ 730m | Itinéraire : boucle | Temps estimé : 3 ou 4 jours | Difficulté : facile (en vélo électrique)
Balisage : Elle est bien balisée avec des panneaux blancs et verts « Oenovélo de Saint-Chinian au Canal du Midi » mais je te conseille de doubler avec la trace GPX de l’oenovélo pour les quelques moments de doutes qui peuvent jalonner le parcours.
Label Accueil Vélo : La boucle oenovélo est ponctuée de points labellisés qui peuvent t’aider à recharger tes batteries, à sécuriser ton stationnement, à te fournir un kit de réparation ou de la documentation touristique… Je t’indiquerai ceux que j’ai testés mais tu peux retrouver sur ce lien tous les Accueil Vélo de l’Hérault  Et rendez-vous sur cette page internet pour mieux comprendre le label Accueil Vélo
Circulation : Pas de stress à avoir concernant la circulation routière : tu pédales soit sur des voies vertes qui sont cyclistes et piétonnes (Maureilhan/Saint Chinian et Capestang/Cruzy) et sur des routes partagées très peu fréquentées. Tu peux vraiment profiter sereinement de ta pédalade !
Quand faire cette boucle Oenovélo ? Je l’ai effectuée à la mi-février lors de 3 jours à la météo ensoleillée et c’était vraiment parfait entre températures idéales et faible volume touristique. Pour un séjour à vélo dans le Languedoc, je te conseille d’éviter les fortes chaleurs des mois de juillet/août. C’est un itinéraire que tu savoureras pleinement à la basse ou à la moyenne saison.
Niveau du cycliste : débutant, sans problème, et je parle en connaissance de cause. Les vélos sont lourds donc je conseille quand même d’avoir un peu l’habitude de faire du vélo, même sur de courtes distances (aller au travail par exemple) pour être plus à l’aise dans la maniabilité.
Equipement indispensable : une sur-selle rembourrée et SURTOUT un cuissard de cycliste rembourré (on appelle le rembourrage « une peau »). Non ce n’est pas élégant mais ça sauve la vie d’un arrière-train !
Pour plus de renseignements : office de tourisme de la Domitienne, office de tourisme du Canal du Midi au Saint-Chinian

Echauffement : Magalas – Puimisson (17 km)

Je considère qu’il s’agit de l’échauffement car il s’agit de rejoindre l’hébergement pour la nuit depuis la gare de Magalas. Cette portion n’est pas la plus agréable du séjour (elle est en dehors de la boucle de l’oenovélo et donc on ne déguste rien, tristesse) mais elle se fait rapidement et sans difficulté.

L’hébergement Saint-Suzanne à Puimisson chez Lucien et Christele est un lieu extraordinaire que je te recommande vivement comme étape pour profiter d’un repos réparateur par anticipation.
S’ils ne sont pas encore labellisés Accueil Vélo, ils sont en bonne voie pour le devenir car, comme j’ai pu le constater, il est possible de recharger son vélo électrique pour la nuit dans un garage fermé.
Ici, tu trouveras des hébergements pour 2 à 10 personnes, moultipass ! J’ai personnellement dormi dans « la Demeure » au calme bruyant en plein cœur des vignobles (oui, oui, après une journée dans les gares ferroviaires, un silence peut être bruyant :D). La demeure a la particularité de te donner l’impression de dormir dans un village en intérieur ! C’est très bizarre dit comme ça mais chaque chambre est décorée extérieurement comme une façade de maison ! J’ai été téléportée en Italie mentalement ! Si tu recherches une nuit insolite en couple près de Béziers avant d’attaquer les choses cyclistes sérieuses, je te recommande « la Folie », un véritable nid d’amour dans une tour du XVIIIème siècle qui culmine avec son jacuzzi à 12m de hauteur !
Enfin, l’autre atout majeur de ce logement sur l’oenovélo, c’est l’accueil chaleureux que te réserveront ses propriétaires ! Lucien n’est fait que de dynamisme et de joie de vivre ! Et d’une bonne toque de cuisinier, qu’il partage avec son épouse, car nos fourchettes se régalent !
Je te commande un poutou aux 2 adorables Gigi, les matous du domaine, si tu séjournes là-bas !

Domaine Sainte-Suzanne – Lucien et Christele | 34480 Puimisson
0611400103 | domainesaintesuzanne@gmail.com | Site internet du Domaine Sainte-Suzanne 

Je réserve mon séjour au Domaine Sainte-Suzanne ! 

Journée 1 : Puimisson – Colombiers – Capestang (30km environ)

Jusqu’à la première halte de la journée, le circuit commence essentiellement sur des routes partagées très peu fréquentées. Je peux m’arrêter sans problème pour contempler le paysage ou pour prendre des photos. D’ailleurs je peux te dire que je m’en donne à cœur joie : nous sommes mi-février et le printemps est déjà bien installé dans l’Hérault contrairement à mes chères Pyrénées centrales. Les amandiers et les pruniers sont en fleurs et ont revêtu leurs habits roses et blancs ! C’est magnifique à voir, quel pestacle !

La Cave des Vignerons d’Ensérune à Cazouls les Béziers

Voilà le premier arrêt qui fait prendre tout son sens à l’oeno au milieu du vélo !
Quelle joie d’ailleurs de pouvoir poser le pied à terre car mon popotin de novice commence déjà à se transformer en bouillabaisse !

Ici, des équipes accueillantes t’attendent pour te proposer un éveil des papilles par une visite guidée qui se termine en agréable dégustation au sein des caveaux de vente et de dégustation (pour ma part c’était dans le chai prestige, qui en impose par sa prestance boisée). Je m’y suis arrêtée un samedi matin et il y avait également un vendeur d’huîtres, un mélange de saveurs inespéré pour accompagner les vins dégustés !

Sache également que les Vignerons du Pays d’Ensérune sont certifiés HVE à 80% (Haute Valeur Environnementale) et qu’ils s’engagent dans la protection de l’environnement par des modes de production responsables et durables : préserver la ressource en eau en maîtrisant l’irrigation, diminuer l’utilisation des produits chimiques, protéger la faune et la flore, expérimenter de nouveaux cépages résistants aux maladies de la vigne, etc.

© Adolina

Petit coup de cœur


Ces vignerons implantés depuis 1901 sur le territoire ont su s’adapter avec brio aux tendances contemporaines en intégrant en 2020 le street-art à leurs extérieurs afin d’attirer un nouveau public, plus jeune. En 2021, ce sont les Gouzous du graffeur mondialement connu, Jace, qui débarquent à la cave de Cazouls. Entre autres surprises, il réalise notamment une incroyable fresque de 700m2 sur l’un des murs et qui permet d’identifier facilement de loin l’emplacement de la cave oenotouristique ! (testé et approuvé depuis ma selle sur une voie verte)

Cave Des Vignerons d’Ensérune à Cazouls les Béziers (ou à Nissan lez Ensérune)
Visite et dégustation : 1h environ
Horaires d’ouverture à consulter sur le site internet des Vignerons d’Ensérune 

A Colombiers, je retrouve un élément incontournable du patrimoine en Occitanie : le Canal du Midi !
C’est d’ailleurs sur le port tout mignon de Colombiers que se situe notre restaurant. Le port est labellisé Accueil Vélo et tu pourras trouver facilement stationner ton vélo en toute sécurité sur la place avant d’aller manger.
Ici, le rapport qualité prix est dingue ! Qu’est-ce qu’on mange bien ! Je me suis régalée ! Je l’ai presque regretté au moment de renfourcher la bécane car la selle s’enfonçait encore plus dans mon popotin déjà en apoplexie !

Le Bistrot de Colombiers | 04 67 62 63 96
19 avenue de Béziers 34440 COLOMBIERS
Fourchette de prix pour les menus : 25-35€ | Ouvert du mardi au samedi, midi et soir | Site internet  

L’Oppidum d’Ensérune et son musée archéologique

A 10 min du port de Colombiers, ne manque pas d’aller découvrir un site touristique majeur du territoire :  l’Oppidum d’Ensérune !
Bon, avant de t’en parler plus avant, je vais quand même lever un truc important. Google Maps estime ce temps à 10 min mais c’est à vol d’oiseau entraîné ! Ce que cet itinéraire digital choisit de taire pour ton bien et ta naïveté, c’est que le dernier kilomètre est vertical avec un dénivelé qui suicide ton mollet et 3 alvéoles pulmonaires rien qu’en le regardant d’en bas ! Même à vélo électrique, tu vas en baver… Le point positif ? Au retour, tu descends ça comme une fleur de nuage ! Te voilà averti !

Si tu arrives en haut sans avoir besoin d’attendre le SAMU, tu vas certainement te dire comme moi : « ils sont fous ces Gaulois » ! Eh oui, il s’agit d’une ancienne cité fortifiée celtique ! (Les mêmes Celtes que dans mon Volvestre natal en Haute-Garonne d’ailleurs !)
Ensérune se situe à un important carrefour commercial grec et ibérique puis romaine pendant plus de 500 ans. Autant te dire que si tu es branché archéologie, tu vas réveiller l’Indiana Jones qui dort en toi très rapidement ! Ici tu vas te frotter à des vieilles pierres, à un panorama à 360°, à une multitude de vestiges… Pour en comprendre tous leurs secrets, tu pourras choisir une visite libre avec des documents en 5 langues ou une visite guidée (environ 1h30, incluse dans le prix du billet).

Oppidum et musée archéologique d’Ensérune
04 67 32 60 35 | Site internet de l’Oppidum d’Ensérune Ouvert à l’année
Totalement accessible pour les personnes à mobilité réduite
Prévois au moins 2h sur place car le site est immense !
Tarif classique adulte 2024 : 9€

L’Oppidum et musée archéologique d’Ensérune est labellisé Accueil Vélo

Tu trouveras un parc à vélos en face de l’accueil du site. J’y ai également découvert un truc incroyable : des casiers sécurisés pour recharger via USB tes appareils électriques durant ton temps de visite (téléphone, batterie vélo, etc.). C’est une super idée qui peut sauver des séjours je pense !

L’étang de Montady (asséché)

Quitte à être monté jusque là, je te conseille vivement d’aller observer une curiosité paysagère : l’insolite étang de Montady qui est l’un des paysages les plus célèbres de France ! Il s’admire d’en haut, depuis le parking à l’entrée de l’oppidum (l’accès est gratuit).

Il s’agit d’un ancien étang asséché par l’homme au Moyen Age (XIIIème siècle) grâce à un ingénieux procédé de canaux d’irrigation car ses eaux étaient saumâtres et insalubres. Ce drainage des eaux de ruissellement a permis des cultures variées à l’année. C’est d’ailleurs pour cette raison que tu peux revenir 100 fois durant une année, tu ne le verras jamais de la même manière au fil des saisons !

Le Canal du Midi

Depuis le site archéologique d’Ensérune, pour rejoindre la dernière étape de la journée qu’est Capestang, tu vas longer le superbe Canal du Midi, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1996. Je l’ai parcouru à l’heure dorée de la fin de journée et l’enjouement de mes pupilles m’a presque permis d’oublier l’intense douleur de mon popotin !
Les contrastes s’estompent sur les ponts de pierre, les ports aux péniches amarrées, les plumeaux végétaux se balancent presque musicalement, les péniches s’apaisent… Tout devient alors poésie. Poésie qui atteint son apogée lorsque le canal vient à dominer la commune de Capestang sous les derniers rayons de soleil de la journée. Quelle beauté !
J’aurais bien envie de m’arrêter là de plus longues minutes, en admiration hébétée, mais il reste encore un certain nombre de coups de pédales avant de pouvoir enfin soulager mon arrière-train !

La collégiale de Capestang

Je pose mon vélo au logement de Capestang dont je te parle juste en-dessous.
Je n’aurai pas suffisamment de temps pour visiter le village en lui-même (et de toute façon, la fête foraine est bien implantée) mais il paraît qu’il ne faut pas rater sa collégiale !
Je rassemble alors les dernières miettes d’énergie pour aller la visiter, à 400m de l’hébergement.

Accompagnée d’un guide, je monte jusqu’en haut de la tour-clocher de la collégiale Saint-Etienne de Capestang, en faisant plusieurs arrêts à des paliers. C’est magnifique pour les yeux et une torture pour le fessier qui se demande quand son supplice va enfin s’arrêter durant ces 24h !
Mais je le fais taire rapidement quand j’assiste au coucher de soleil sur la commune de Capestang depuis là-haut (vraiment haut : 43m) ! C’est tellement beau de se faire sonner les cloches dans de telles conditions tout en apprenant un peu plus sur l’édifice lui-même !

Comment visiter la collégiale de Capestang ?
Elle est libre si tu restes en intérieur et impérativement guidée (1h) pour monter dans la tour-clocher.
Adresse ta demande à l’office de tourisme du Canal du Midi au Saint-Chinian 

Dormir à La Soulenque, c’est dormir dans un ancien chai (oui, on reste sur le fil rouge thématique de ce séjour !), ce qui explique les volumes gigantesques de la pièce principale ! Ici tout est décoré avec goût, on se sent bien dès le seuil franchi. L’accueil chaleureux de Marie-Christine et Dominique y est également pour quelque chose, je ne te le cache pas ! Par le passé, ce couple sympathique tenait un restaurant donc je te conseille vivement de rester dîner sur place (de toute façon tu seras trop fatigué pour bouger encore ton organisme à l’extérieur^^) sinon tu vas amèrement le regretter !
Désolé, je n’ai pas de photos pour illustrer le repas car je dormais littéralement debout ce soir-là ! Oups ! Mais c’était excellent, foi de moi !

Chambre d’hôtes La Soulenque  – Marie-Christine et Dominique | 34310 Capestang
06 14 27 18 91 ou 06 32 64 63 40 | lelagonbleu34@yahoo.fr | Site internet de La Soulenque 

Je réserve mon séjour à La Soulenque ! 

Journée 2 : Capestang – Saint-Chinian – Cessenon-sur-Orb (27 km environ)

Le Canal du Midi à Capestang

Après un petit-déjeuner copieusement gargantuesque à la table de la Soulenque et après avoir récupéré mon bolide cycliste dans le garage à vélo, il est temps de m’élancer sur le parcours du jour.
On est dimanche matin et un petit arrêt s’impose déjà au bout de quelques mètres : il ne faut pas manquer le port de Capestang en bord de Canal du Midi ! Ce cadre fluvial est particulièrement apaisant, auréolé par les douces lumières du matin. L’ambiance est détendue et souriante et tu peux faire le plein de quelques douceurs et vitamines (spoiler alert : tu en auras bien besoin aujourd’hui) !
Pour plus de renseignements : office de tourisme de la Domitienne, office de tourisme du Canal du Midi au Saint-Chinian

La voie verte Camin’arts de Capestang à Cruzy

J’ai adoré pédaler sur les 11km de la voie verte Camin’arts !
Non seulement le revêtement souple est particulièrement agréable pour mon popotin toujours meurtri mais en plus le cadre est superbe ! Il s’agit d’un parcours tracé sur l’ancienne voie ferrée qui partait de Colombiers et je trouve génial le fait de réutiliser ces voies de circulation pour de la mobilité douce.
La voie verte relie aujourd’hui la commune de Capestang à celle de Cruzy dont le final est facilement identifiable : il s’agit du restaurant Le Terminus (encore fermé lors de mon passage hors saison).
En sillonnant cet itinéraire héraultais à vélo, tu pourras découvrir un pan de son charme bucolique : les panoramas sur les villages environnants, des ponts et aqueducs, d’anciennes gares, une nature exubérante dans son fleurissement et bien sûr, comme son nom l’indique, des installations artistiques ! (Attention, en hiver elles sont retirées pour être réparées/préservées.)

© Kikimagtravel
© Kikimagtravel

Le franchissement de col après Villespassans

A la fin de la piste cyclable Camin’arts, on récupère un fragment de route partagée avec les voitures jusqu’à Saint-Chinian. Mais comme d’habitude, elle ne souffre pas d’un gros trafic routier, tu peux être serein de la pédale !
Au début, ça monte un peu et tu sens que ça chauffe du cuissot et du poumon…
J’avais vu qu’il y avait un col à franchir sur la carte GPX et je me suis dit que ça devait être ça, en sortie de commune. Ahaha. Quelle erreur de débutante !
Le col arrive quelques kilomètres plus loin et il n’a rien à voir avec une collinette telle que je m’imaginais les franchissements de « montagnes » dans l’Hérault ! Je viens des Pyrénées quand même !
Là, ça ne chauffe plus, ça calcine sec ! C’est d’ailleurs le moment où je me suis rappelée que dans l’imaginaire des gens, l’assistance électrique sur un vélo c’est comme avancer sur un tapis roulant niveau effort… Mais alors PAS DU TOUT ! Je l’ai bien compris lors de cette montée : tu pédales et tu en baves. Moins qu’avec un vélo normal, c’est évident, mais ça ne monte pas tout seul par la magie du bibidibobidibou ! Je suis arrivée en haut en nage et en ayant laissé derrière moi un chapelet de jurons ! Une pause s’est imposée sur le plateau herbeux et fleuri pour récupérer mes presque pleines capacités physiques !

Ensuite est venue la meilleure partie : la descente face aux panoramas grandioses de la vallée du Vernazobres et du Mont Caroux en direction de Saint-Chinian, en contrebas! Je mets quelques images qui se passent de commentaires !

Petit arrêt à Saint-Chinian

L’arrêt a été très court car j’étais exténuée par le franchissement du col et littéralement affamée par la promesse d’un excellent remplissage de cavité stomacale… Mais je peux quand même te conseiller de faire un petit tour sur la place de la mairie de Saint-Chinian ainsi qu’au petit marché typique qui a lieu le dimanche matin.

Visite de la cave de Saint-Chinian

Dur de reconnaître le fait d’avoir des chouchous mais je dois bien le dire, la visite de la cave de Saint-Chinian, c’est mon petit coup de cœur du séjour ! C’est Yves, le président, qui propose la visite guidée pour aujourd’hui avec sa bonne humeur communicative et son large sourire. Il m’apprend qu’il s’agit de la 2ème meilleure cave coopérative de France comptant près de 200 vignerons sur Saint-Chinian et ses environs, en partie en agriculture raisonnée. Créée en 1937, elle commercialise aujourd’hui près de 3 millions de bouteilles dans plus de 20 pays.

Ce qui différencie la cave de Saint-Chinian des autres caves coopératives ?
L’extraordinaire concept de l’Art en Cave !
Qu’es aquo ?
C’est un concept unique et hybride qui associe l’œuvre d’un artiste contemporain et une cuvée d’exception, produite en édition limitée (6000 bouteilles). Lors d’un événement qui a lieu en juillet, une fresque réalisée par un ou plusieurs artiste(s) invité(s) sur l’une des cuves de la cave (toujours en fonctionnement) est révélée au grand public et elle sera ensuite reproduite sur l’étiquette d’une bouteille de vin. Et ces étiquettes sont tout bonnement magnifiques ! On se croirait dans une galerie d’art miniature puis gigantesque dès que l’on passe les portes vitrées pour accéder au caveau !

C’est ainsi que, chaque année depuis 2013, les artistes viennent décorer les cuves en béton sur un thème imposé : l’univers de la vigne, du vin et de ses vignerons.
Ces artistes graphiques ont tous un univers bien à eux en étant issus du street-art, de la bande-dessinée, de la peinture : Christian H, Miss Tic, Aurel, Laura Chaplin (petite-fille de Charlot), Jean Bastide…
Bref, viens mettre de la couleur dans ton vin rouge par ici, je te promets que tu ne seras pas déçu !

Cave de Saint-Chinian | 04 67 38 28 40
communication@vin-saintchinian.com
Chemin de Sorteilho, 34360 SAINT-CHINIAN
Ouvert 7j/7
Contacte-les pour demander une visite guidée
Site internet de la cave de Saint-Chinian 

J’ai envie de ramener des bouteilles, comment je fais en voyageant à vélo dans l’Hérault ?
Oui, je connais bien le problème car je me suis posé la même question sans sacoches sur mon VTT, avec le risque de casse et le manque de place…
Eh bien c’est élémentaire mon cher Bacchus : la cave les envoie chez toi par la Poste !

La voie verte Saint-Chinian – Canal du Midi pour rejoindre Cessenon-sur-Orb

Il ne reste plus que 11km pour terminer cette journée à vélo et tu vas la passer sur une chouette voie verte qui domine la route. Cette portion est vraiment agréable avant d’arriver à son hébergement pour la nuit et sans aucune difficulté technique ou d’orientation. Enjoy !

Après avoir accroché ton vélo au stationnement prévu à cet effet en face de l’entrée, tu pourras pénétrer dans cette institution gastronomique de Saint-Chinian, labellisée Accueil Vélo ! La preuve sociale de la bonne réputation de l’établissement ? Toutes les tables sont prises un dimanche midi, essentiellement par des locaux.
Pour ce qui est de mon avis : j’ai tout aimé dans cet endroit ! La déco est cosy et elle doit l’être encore plus aux beaux jours avec les tables installées dans le jardin privatif sous des tilleuls centenaires. Ici on mange de la cuisine « bistrot » confectionnée à base de produits frais et de saison accompagnée d’une belle carte des vins locale ! Mention spéciale pour le café gourmand qui est sans conteste le plus esthétique que j’aie jamais testé ! 

Café de la Paix | 04.67.38.01.47
50 Grand Rue, 34360 Saint-Chinian
Fourchette de prix pour les menus : 18€ (midi) – 42€
Ouvert du mercredi au dimanche, le midi, et le samedi soir
Site internet du Café de la Paix à Saint-Chinian 

Devine quoi ? A l’Ecrin de l’Orb, nous sommes aussi dans une ancienne exploitation vinicole et c’est également un hébergement labellisé Accueil Vélo  ! Difficile de le décrire de manière précise car Brigitte et Cyril ont su mélanger les styles avec brio pour proposer un lieu à la fois authentique et moderne. Tu vas adorer ces chambres spacieuses et confortables, c’est certain !
Et pour manger ? Tu n’auras qu’à faire 5 min à pied pour aller à la Brasserie de l’Helder en centre-ville. Elle est ouverte même le dimanche, c’est très pratique ! Et sinon, les hôtes font aussi table d’hôtes si vraiment tu es en PLS musculaire !

Chambre d’hôtes l’Ecrin de l’Orb – Brigitte et Cyril | 6 avenue de la gare, 34460 Cessenon sur Orb
06 01 00 35 04 ou 06 03 15 22 44 
contact@lecrindelorb.com| Site internet de l’Ecrin de l’Orb 

Je réserve mon séjour à l’Ecrin de l’Orb ! 

Journée 3 : Cessenon-sur-Orb – Magalas et retour (17 km environ)

La base de canoë-kayak de Réals

Je boucle la boucle en reprenant pour la dernière fois la voie verte  Saint-Chinian-Canal du Midi, toujours aussi agréable et face au lever de soleil. Le dernier arrêt est pour la base de canoë-kayak de Réals à environ 10min de distance de Cessenon-sur-Orb sur cet itinéraire cyclable parfait pour les débutants.

Ici, la baignade est interdite du fait des remous particulièrement dangereux de l’Orb (qui portent le nom évocateur de « Chaos de l’Orb ») mais le décor naturel est somptueux dans les roches dolomitiques ! Ce cadre en fait le lieu idéal pour pique-niquer, se détendre ou pratiquer le canoë-kayak pour les plus sportifs/courageux.

Les cyclistes trouveront sur la base de Réals des box à vélos pour ranger leur monture en toute sécurité et pour profiter pleinement de cet espace de détente en pleine nature !

C’est ainsi que se termine mon escapade de 3 jours à vélo dans le département de l’Hérault, en rejoignant la gare de Magalas...

© Kikimagtravel
© Kikimagtravel

Conclusion

Il faut que je sois honnête. Cette expérience d’un séjour à vélo débutant lors d’un itinéraire cycliste de 3 jours m’a fait peur lors de sa préparation. Mais finalement, je peux aujourd’hui l’affirmer : mes craintes n’étaient absolument pas fondées et cette aventure restera un superbe souvenir sportif et culturel au milieu des vignobles, des chais, des découvertes artistiques et de l’excellente gastronomie languedocienne !
Le vélo électrique performant, les indications routières, la qualité des rencontres et des échanges dans les hébergements cyclistes et les restaurants, jouent un grand rôle dans le bon déroulement de ce voyage à vélo dans l’Hérault !  

J’ai découvert lors de ce circuit à vélo débutant le principe des voies vertes empruntées dans leur entièreté (et non par petites portions comme je le faisais jusqu’à présent à rollers) et j’ai beaucoup apprécié ces pistes cyclables pratiques et sécurisées dans des décors variés, révélant sans cesse des surprises naturelles ou patrimoniales !

J’ai maintenant hâte de découvrir les prochains itinéraires cyclables de l’oenovélo dans l’Hérault ! 

Pêle-mêle de souvenirs sur les voies cyclables de l'Hérault !

💡 Il s’agit d’une collaboration commerciale rémunérée avec Hérault Tourisme mais comme d’habitude, je reste une Occitane sauvage libre de ses paroles qui ne te prend pas pour un jambon de porc noir de Bigorre. Le programme établi correspondait parfaitement à mes goûts touristiques, à mes valeurs et à mon budget personnel.
💡 Les liens de réservation des hébergements sont des liens affiliés : tu ne paieras pas plus cher en passant par ces liens mais je percevrai une petite commission. C’est une façon de soutenir mon travail !  

Tu veux garder cette superbe idée de séjour à vélo dans l'Hérault pour les débutants sous le coude ? Epingle-la sur Pinterest !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.