HAUTE-GARONNE : un week-end nature à Luchon dans les Pyrénées

Bagnères-de-Luchon, raccourcie en « Luchon » pour les intimes, se situe dans le cœur des Pyrénées de Haute-Garonne. Station thermale de renom depuis 2000 ans, elle est également connue pour sa station de ski de Superbagnères dont je te parle un peu dans ce vieil article sur le tourisme à Luchon avec quelques activités touristiques à découvrir ainsi que la tradition des Brandons de la Saint-Jean.
Aujourd’hui, je te propose un article actualisé pour t’inspirer des activités touristiques lors d’un week-end clé-en-main à Luchon en famille, en couple ou en solo ! 

Que faire durant un week-end à Luchon en été ?

Informations pratiques sur Luchon

Luchon, comme toute station thermale, est une jolie ville au passé assez bourgeois, comme en témoignent les belles façades travaillées et les maisons élégantes du centre-ville. La conséquence un peu négative, hors saison hivernale aux activités de neige actives, c’est que le tourisme est plutôt vieillissant dans cette vallée du luchonnais. Mais pas de panique, c’est tellement beau que je vais quand même te donner quelques inspirations de choses sympas à découvrir et tu y croiseras avec enthousiasme toutes les générations !

Localisation : au sud de la Haute-Garonne, dans les Pyrénées
Comment venir ? en voiture : 1h de Tarbes | 1h10 de Toulouse
en train : environ 2h30 de Tarbes et de Toulouse
à poney : en fonction du nourrissage en herbe folle et fraîche
Accès personnes handicapées : cure thermale oblige, la ville est plutôt très bien adaptée aux PMR !
Type de séjour : idéal pour un week-end en famille, en couple ou entre amis qui aiment le calme et la nature.

Quelles activités nature pratiquer lors d'un week-end à Luchon ?

Je vais surtout te parler des activités de pleine nature à pratiquer en été dans le luchonnais car selon mon goût tout personnel, elles sont absolument incontournables dans des paysages pyrénéens aussi enchanteurs ! Et puis ça fait du bien à ton portefeuille enflammé pour que tu puisses ensuite te lâcher au resto et compenser l’effort par le réconfort…


Tu trouveras en fin d’article une carte afin de repérer tous les endroits dont je vais te parler…

Se balader dans le Luchonnais : balades faciles autour de Luchon

La Cascade d'Enfer

Elle se situe à 15 min de Luchon, au fond de la vallée du Lys.
La cascade de 70m de haut est accessible à tous après 10min de marche depuis le parking (à côté du restaurant Ô Berges du Lys) sur un large chemin tout plat. Il est impossible de se perdre !
Sans surprise, elle est sacrément impressionnante et te brumise bien le corps par temps de sécheresse morbide ! 

La Passerelle Péquerin

Plusieurs randonnées te permettent de te rendre à la passerelle depuis Saint-Mamet.
N’ayant pas trop de temps sur le week-end pour me lancer sur les sentiers pendant plusieurs heures, j’ai choisi la petite balade facile pour aller simplement admirer ce pont népalais de 35m de long et suspendu à 50m au-dessus du torrent de la Pique au niveau du gouffre Marie-Louise !

La traversée est toujours impressionnante sur ces ponts de métal et elle vaut son petit détour. Je te recommande d’y aller à l’automne pour profiter des chaleureuses couleurs des feuillages et des champignons tapis sur les bords ! (mais chut, je n’ai rien dit…)

Point GPS parking de la Passerelle Péquerin : 42.768443, 0.610491
Ensuite tu marches environ 20min dans les bois avant de voir émerger ton Himalaya occitan : la passerelle Péquerin ! C’est facile à trouver, tu n’as qu’à suivre les panneaux indicateurs !

Attention, ça peut être impressionnant. J’ai vu des personnes faire des arrêts sur image et envisager de faire demi-tour plutôt que de traverser… A mon sens c’est un peu dommage : on voit très peu au travers du maillage à nos pieds et le pont est vraiment très solide ! Criez un bon coup et allez-y, quitte à faire la traversée de Bip-Bip poursuivi par Coyote en faisant fumer les semelles ! 

Randonner autour de Luchon

Le Lac d'Oô

25 min de Luchon – 365 m de dénivelé – 3h de balade

Un article sera spécialement dédié à cette randonnée incontournable de Haute-Garonne ! Voici la randonnée familiale et scolaire par excellence (je l’ai empruntée 3 fois avec l’école à titre personnel).
La montée n’est pas des plus intéressantes mais le lac d’Ôo est magnifique à l’arrivée avec son immense cascade et ses reflets émeraude… Même par temps gris et brumeux, pas de déception, le lac enfile son costume mystique digne des paysages écossais !

Les plus sportifs pourront monter au lac d’Espingo juste au-dessus ou encore au lac Saussat, au lac du Portillon voire pour ceux qui sont bouillants du mollet, aller flirter avec un sommet à 3000m : le Pic de Perdiguère !

Clique sur le lien pour retrouver le récit de cette randonnée par tous les lacs jusqu’au Pic de Perdiguère !

Le Gouffre d'Enfer

Il se situe à 15 min de Luchon, dans la vallée du Lys.
Ne te fie pas à son nom, il est juste là pour décourager les Parisiens (je plaisante, les adeptes du pain au chocolat, hein, on ne fait pas monter sa tension) ! Ici, tout ressemble davantage à un petit Paradis qu’à l’antre de Satan !

Difficulté : facile ; aucune difficulté particulière avec un sentier bien tracé sans bifurcation
Dénivelé : 347 m
Distance : 4 km
Itinéraire : en aller-retour
Temps estimé :   3h30 avec des pauses photo 
Balisage : jaune bien marqué avec un panneau au démarrage de la rando à hauteur de la Cascade d’Enfer
Quand faire cette randonnée du Gouffre d’Enfer ? de fin mai à octobre, sans neige.
Nos amis les chiens sont acceptés sur cette randonnée mais tenus en laisse.

J’ai adoré cette balade en solitaire !
Le sentier est ombragé, ce qui est vraiment agréable dès que le soleil pointe le bout de son rayon car ça peut cogner très fort. Cette ombre permet à tout un tas de plantes de se développer et tu risques fort de t’arrêter toutes les 10 m pour les photographier, je te préviens ! Et je ne te parle même pas des champignons ! C’était complètement dingue mais les promeneurs trouvaient des cèpes en bordure de sentier (pas moi, mon ADN ne m’a pas dotée d’un flair pour les dénicher, snif) ! N’oublie donc pas d’emmener avec toi une poche plastique et un couteau sinon tu pourrais le regretter !

Contrairement au lac d’Oô, le sentier, même sans vue panoramique, est super sympa si tu es sensible aux ruisseaux, aux petits ponts, aux formes biscornues des arbres, aux champignons et aux lumières poétiques qui filtrent au travers des feuillages…

Une fois arrivé au point de vue du Gouffre, la puissance de l’eau de la cascade est impressionnante ! Tu vas rester à la bader un petit moment. Cependant, ne te limite pas à ça et contourne ce gros rocher qui sert de promontoire, côté cascade. Tu vas voir un petit escalier de pierre qui descend pour t’amener jusqu’à un ponton surplombant le ruisseau, proche du bas de la cascade. Et là, c’est parti pour le grand brumisateur, encore plus impressionnant !

Beaucoup de personnes se limitent à la facilité d’accès de la Cascade d’Enfer mais selon moi, ça vaut le coup de fournir un petit effort supplémentaire pour aller jusqu’au Gouffre d’Enfer. Il y a un peu d’affluence mais ça reste raisonnable (expérience d’un samedi de septembre).

Les plus aventureux pourront poursuivre leur randonnée jusqu’au Ru d’Enfer qui vaut son pesant de fougères aussi mais j’ai manqué de temps pour ma part, en n’ayant que la demi-journée (5,1 km – dénivelé de 509 m – 3h aller-retour).

Le Lac Vert

15 min de Luchon – 950 m de dénivelé – 6h de « balade »

Je te parle de cette randonnée dans la vallée du Lys qui décape les mollets et les poumons dans un article de blog dédié ici : randonnée du Lac Vert dans la vallée du Lys .
Spoiler : j’en ai bavé sec dans le gosier !

Là, on passe un cap. On est sur de la vraie rando des sportifs, qui peuvent même continuer plus haut jusqu’au bout de l’extrême limite, en montant jusqu’au frangin, le Lac Bleu. La balade est belle, mais elle se mérite ! Il te faut être un peu en forme et avec des genoux solides.
D’ailleurs, en redescendant, tu peux choisir de passer par la Cascade d’Enfer dont je te parle un peu plus haut…

Se détendre à Luchon

Tu peux aller flâner dans les parcs et jardins de la ville qui sont bien agréables. Enfant, ma grande passion était d’ailleurs de nourrir les cygnes du petit lac des thermes (avant de courir comme une dingue car ils me faisaient aussi très peur) !
Et ensuite, évidemment, aller profiter des légendaires thermes de Luchon. Je ne suis pas adepte de vaporarium en bonne claustrophobe qui se respecte, mais si tu aimes le hammam, je t’engage à aller d’urgence car celui-ci est unique en Europe car construit à même une grotte naturelle dans des galeries longues de plus de 150m ! C’est dément !

Où dormir à Luchon ? A l’Hôtel de La Rencluse !

Je ne vais pas te cacher que j’allais depuis toujours sur Luchon à la journée depuis le Volvestre, au sud de Toulouse, car c’était faisable (même si c’était un peu la course) mais surtout parce que je n’arrivais pas à trouver d’hébergement à la fois charmant, moderne, et dans mon budget. Il y avait un peu trop de déco à la tapisserie vintage psychédélique pour moi et pour un prix conséquent !!
Et puis en 2022, arrêtez tout, j’ai fini par trouver la perle rare pour passer la nuit à Luchon !! Je suis donc ravie de te la faire découvrir dans cet article !

Un hôtel de charme à Luchon

Je suis d’une faiblesse légendaire sur la décoration des hébergements (surtout dans ce secteur géographique car, comme je viens de te le dire, c’est une denrée rare) donc c’est la 1ère chose qui a attiré mon œil. J’ai clairement adoré le mélange de l’esprit montagnard traditionnel avec une touche de modernité apportée à la bâtisse grâce aux matériaux et aux couleurs neutres et lumineuses.
Ici, pas d’accumulation de déco, on est dans le minimalisme et les détails sont apportés par touches bien pensées, apaisantes. C’est ainsi que tu trouveras des petits nounours dans les fauteuils des escaliers, du matériel montagnard vintage dans le salon commun, de la vaisselle d’un temps révolu sur la terrasse extérieure. Mes rétines ont autant aimé que mes cartes SD, en résumé !

Ce qui a retenu le 2ème œil c’est sa situation géographique. OK, je triche un peu, on n’est pas à Luchon-même mais à Saint-Mamet : les panneaux sont collés et on est à 7 min à pied du centre de Luchon (thermes et boutiques sur les allées d’Etigny) ! Ça, c’est pour le côté nord. Du côté sud, tu as vue sur les montagnes et les hauts sommets pyrénéens, notamment depuis la terrasse-solarium du 1er étage, accessible à tous les clients. Franchement, tu aurais tort de t’en priver !! 

Les chambres sont simples, propres et décorées avec goût, à l’image du reste de l’établissement. Je rajouterais qu’elles sont également très fonctionnelles et qu’elles sont optimisées en termes d’espace et de matériel pour t’offrir le meilleur séjour possible.

Un hôtel avec des histoires à raconter

La Rencluse, c’était avant tout une histoire de famille… C’est au début des années 70 que Louise et Pierre Chaléon décident de transformer cette pension de famille en hôtel pour accueillir les curistes venant à Luchon, réputée pour son thermalisme. Pierre (dit Pierrot) était réputé pour sa cuisine généreuse et Louise pour son accueil chaleureux. 

Pendant près de 50 ans, ce sont 4 générations de la même famille qui se sont succédées à la gestion de l’hôtel. En 2020, Jean-Marc et Françoise décident de prendre leur retraite (bien méritée) et vendent l’hôtel. C’est comme ça qu’Ingrid et Jean-Yves  se sont lancés dans l’aventure La Rencluse ! 

où dormir à saint mamet ?
Ingrid et Jean-Yves, les propriétaires et leurs sourires communicatifs !

Un hébergement éco-responsable dans le Luchonnais

Toute l’équipe est très engagée dans une démarche environnementale et éco-responsable. Je l’ai compris très vite, au bout de 15 min de visite, quand ils m’ont montré avec un grand sourire les 3 box à vélos sécurisés pour les cyclistes et autres voyageurs à pédales. D’ailleurs, prochainement, il y aura même sur place un atelier de réparation de vélos ! C’est très rare comme aménagement alors j’étais ravie de le voir créé ici !

Ils proposent un petit-déjeuner express pour les petites faims des randonneurs qui vont partir sur les sentiers aux aurores, ce qui évite le gaspillage alimentaire. Mais c’est super dommage pour ces marcheurs car ils loupent quand même un petit-déjeuner de l’espace !  Tous les produits du petit-déjeuner sont issus des producteurs locaux ou du commerce équitable.
Des bacs de tri sont mis à disposition à chaque étage pour recycler le papier et le plastique.
Un service de navette a été mis en place jusqu’à la gare de Luchon pour la team sans voiture !

hotel pour motards et cyclistes Luchon
Box à vélos !

Et évidemment les aménagements et services que l’on commence à voir se développer : thermostats, ampoules LED, pommeaux de douche qui réduisent la consommation d’eau, pompes à chaleur, vinaigre blanc pour le ménage, le linge de lit et de salle de bain qui n’est pas changé tous les jours (pour les mêmes clients, évidemment, hein).

Ce sont toujours des gestes et des initiatives que j’apprécie de retrouver dans mes hébergements !

hébergement belle vue sur pyrénées luchon
Vue depuis la terrasse-solarium du 1er étage !

Mon expérience à l’hôtel de La Rencluse

J’ai passé une nuit dans cet hôtel à Luchon, durant un week-end de septembre.
Je logeais dans la chambre indépendante en rez-de-jardin avec terrasse privative et accès PMR. Qu’est-ce que j’y ai bien dormi !!! Tout était parfait avec l’orientation sud qui baigne la pièce de lumière, le petit bureau pour travailler un peu face aux Pyrénées, l’immense salle de bain pour entreposer tout mon barda de nénette et… le calme ressourçant (cette chambre est située à l’opposé de la route) !
Mention spéciale pour la petite attention si bien venue du parapluie dans la chambre car c’est toujours l’accessoire que j’oublie, persuadée que je suis qu’il fait toujours beau dans mon sud-ouest !

Autres informations pratiques sur l’hôtel La Rencluse

  • 13 chambres sur 2 étages sans ascenseur (doubles/triples ou familiales)
  • 1 chambre en rez-de-jardin pour les PMR (la mienne, ils savaient peut-être dans quel état j’allais finir après la rando ???)
  • les animaux de compagnie ne sont pas acceptés dans l’établissement
  • parking gratuit de 15 places et réservé à la clientèle (tellement appréciable quand tu as 2 randos dans les pattes et que tu ne peux pas faire 1 mètre de plus !!)
  • au pied de la station de Superbagnères et du col du Portillon
  • panier repas possible si tu as oublié d’acheter ton pique-nique pour la rando du dimanche ! Super pratique pour te dépanner !
  • 3 étoiles sur 5 au classement Atout France des hébergements touristiques et beaucoup beaucoup d’étoiles sur Booking  !
  • Chambres entre 60 € et 100 € la nuit
  • Le site internet de La Rencluse pour avoir toutes les informations ! 

LE BON PLAN SPECIAL BOUDU MONDE  !

En partenariat avec l’hôtel de La Rencluse, je suis ravie de te proposer un code promo de 10% de réduction sur ta réservation (peu importe le nombre de nuitées) pour séjourner dans ce petit hôtel charmant à Luchon. Il te suffit d’entrer « LA BOUDU RENCLUSE » dans la case « vous bénéficiez d’une remise ? » au moment de procéder au paiement à cette adresse de réservation .

Pour ceux qui ne sont pas à l’aise avec les réservations en ligne, ça fonctionne aussi par mail ou par téléphone sur simple mention !  

Où manger à Luchon et dans ses environs ?

Je te propose 3 adresses pour le prix d’une pour nourrir l’adage « après l’effort, le réconfort » ou pour passer une soirée parfaite en amoureux ou en famille !

Le restaurant La Chapelle sur la station de Superbagnères

Ce restaurant d’altitude est INCROYABLE, c’est mon coup de cœur absolu ! Je veux déjà y retourner !
Franchement, sans exagération, je pense que c’est le plus beau restaurant panoramique des Pyrénées

Ancienne vraie chapelle construite dans les années 60, elle a été désacralisée en 1986. La pauvrette a été laissée à l’abandon pendant 30 ans avant de flirter avec les engins de chantier en 2017. Le restaurant a ouvert à Noël de la même année pour le plus grand plaisir de ses clients en général et du mien en particulier !

La vue est extraordinaire à plus de 180° sur la vallée due Luchon et sur les hauts sommets pyrénéens (tu pourras t’amuser à repérer l’Aneto, le papa de notre Garonne) ! C’est aussi le point d’envol des parapentistes au coucher de soleil. Je me suis régalée à les regarder décoller avec l’air de « t’es libre Max » dans la tête (si t’as la ref, c’est que tu connais la pub des années 90 !) !

Le rapport qualité/prix est très correct. La cuisine est simple mais utilise des produits locaux en circuit court donc c’est très bon !

Station de Superbagnères, 31110 Saint-Aventin | 05 61 79 55 89

  • ATTENTION pour le stationnement : tu ne pourras te garer que sur le grand parking de la station et descendre ensuite à pied. On laisse les 2/3 places en bas accessibles uniquement aux PMR (un peu de civisme). Donc descends à pied et profite de la vue !
  • ATTENTION si tu repars après le dîner, de nuit : il y a beaucoup d’animaux sauvages qui traversent dans les bois sous la station de Superbagnères. De mon côté, j’ai eu droit à plein de biches dans le bas-côté !

Le restaurant le Mailh d’Astau au lac d’Oô

Ce restaurant se situe sur le parking de la célèbre randonnée du lac d’Oô. Alors forcément, comme moi, tu vas certainement te dire que c’est une adresse attrape-touriste. Et bien je suis au regret de t’annoncer que comme moi, tu auras tort !!
D’accord, c’est indéniable, il y a un monde fou et les serveurs se doivent d’être énergiques ! Mais la cuisine traditionnelle de notre coin de sud-ouest est aussi bonne que dans n’importe quel autre secteur géographique plus oublié ! C’est assez surprenant d’ailleurs, je te l’accorde. Alors chapeau bas à ce petit resto avec immense terrasse !

(Est-ce que j’ai oublié de prendre des photos du resto ? Parfaitement ! Après la rando qui m’a grandement mise en appétit, plus rien ne comptait que mon estomac ! Oups…)

Astau, 31110 Oô | 05 61 79 82 17
Mon petit conseil : pense à réserver à l’avance ! Le Lac d’Oô est très prisé et le restaurant aussi à la pause déjeuner ! 

Que faire dans les alentours de Luchon ?

Tu peux t’arrêter sur la route pour aller découvrir :

  • Saint-Bertrand-de-Comminges, l’unique Plus Beau Village de France de Haute-Garonne sur lequel je te dis tout dans cet article sur le Mont Saint-Michel occitan
    Je te conseille par contre vivement d’aller le découvrir entre mai et octobre afin d’éviter le côté déprimant de la basse saison hivernale. Personnellement je m’en fiche un peu mais j’ai conscience que pour des personnes venant de loin, il puisse y avoir une pointe de déception.
  • La table d’orientation du Cap de la Coste à Labroquère qui offre un panorama absolument incroyable sur la vallée de la Garonne, les premiers reliefs pyrénéens et sur Saint-Bertrand-de-Comminges ! Tu y trouveras également un banc géant bien photogénique si tu arrives à grimper dessus (échec pour moi en étant en repérage solo…) !
  • Si tu es par là à l’automne, pourquoi ne pas vivre l’expérience du brâme du cerf en Haute-Garonne
  • L’Hospice de France : je ne peux pas t’en dire grand chose car je n’y ai pas encore mis les pieds (une prochaine fois) mais cet endroit qui est le point de départ d’une multitude de randonnées m’a été chaudement recommandé par plusieurs personnes différentes. Il paraît que c’est absolument incroyable à la fois pour la nature mais aussi pour l’histoire du bâtiment s’y trouvant ! 

Tu peux retrouver tous ces beaux endroits autour de Luchon ainsi que les bonnes adresses sur cette carte :

Ce week-end est le fruit d’une collaboration avec l’Hôtel La Rencluse qui m’a accueillie et m’a aidée à composer ce programme parfait pour un week-end nature dans les Pyrénées grâce à leur connaissance pointue du territoire luchonnais et grâce à la complicité de plusieurs restaurateurs.
Merci Ingrid et Jean-Yves pour votre accueil et votre bienveillance ! 

Tu veux garder cette idée de week-end nature à Luchon à portée de neurone ? Epingle-la sur Pinterest !

15 réponses

  1. Je suis souvent allée à Luchon et grâce à ton article je vais encore découvrir. Cet hôtel me paraît très bien. Merci pour tous tes conseils.

  2. Merci Corinne pour ton travail méticuleux comme toujours. Tu donnes vraiment envie de partir de suite à l’aventure ! Mention spéciale pour l’hébergement avec une chambre PMR très jolie que je pourrai conseiller à mes parents.

    1. Avec plaisir ! 🙂
      Oh oui, tu peux conseiller cette chambre les yeux fermés. Elle est vraiment très sympa et juste à côté du parking, en plus. Il y a de quoi faire dans le coin pour tous les goûts et toutes les générations. Cette vallée est super intéressante pour des séjours en famille.

  3. Encore un article claire et rempli de précisions d’un secteur que je fréquente souvent(j’ai fait 5 ans de cure à Luchon interrompue par la Covid !… et après les soins je partais en ballade après une pause là haut à La Chapelle) les précieux détails que tu nous offres me permettent encore une fois de découvrir des lieux inconnus pour moi
    La passerelle Péquerin supportera t elle mon poids conséquent ??
    Quand au gouffre d’enfer il ne découragera pas le Parisien que je suis car en cas de fringales j’aurais ma reserve de « chocolatines »dans mon sac dos!…
    Merci encore Corinne pour ce papier réalisé avec cœur et professionnalisme pour ce sud-ouest que tu vénères avec raison
    Un vrai plaisir de te lire

    1. Ah oui, tu dois être un spécialiste de Luchon alors ! 😉
      La Passerelle Péquerin supportera sans problème ton poids. Tu peux t’y aventurer sans risque et vivre une belle expérience inédite ! 😉
      Parfait pour le Gouffre ! 😀 Chocolatines et cèpes, ça peut donner un mix intéressant !
      Et comme toujours, c’est avé plaisir pour les partages ! Merci pour ton commentaire Xavier ! 🙂

      1. Eh bien je me suis arrêté hier samedi en redescendant de Superbagnères à la Cascade d’enfer…. Gla gla….. moins 2 degrés ( 15h30/16h) une chocolatine n’aurait pu me réchauffer qu’avec un chocolat ou un vin chaud…. Quand à la randonnée au gouffre d’enfer inutile d’espérer s’y rendre compte tenu de la neige… j’avais pourtant les raquettes dans mon coffre de voiture…mais très prudent car j’étais seul!!! Mais je ne regrette pas mon détour à la Cascade je te cacherais pas que lors de cette journée d’hier que j’ai débutée à l’aube avec un beau lever de soleil sur les Pyrénées Centrales et que j’ai terminé à la Cascade après un très long moment passé à Superbagnères… j’ai suicidé une carte SD 64Go photos à suivre après tri

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.